Solutions pour l’industrie

Le groupe suisse de vente au détail déploie le lecteur optique portatif CipherLab 1500 à travers l’Europe

Le groupe suisse de vente au détail déploie le lecteur optique portatif CipherLab 1500 à travers l’Europe

Voir les détails

Profil
Le groupe suisse de vente au détail Valora met en place une nouvelle technologie dans ses points de vente (PoS). Basée à Muttenz, la société exploite des lecteurs optiques portatifs CipherLab pour améliorer sa performance dans trois domaines décisifs afin de rester compétitif et d’accroître sa part de marché : la vitesse, l’efficacité économique et la fiabilité.

Avec environ 9 000 employés, 1 400 magasins de vente et 60 000 grossistes dans dix pays, Valora est l’une des sociétés de vente au détail les plus importantes d’Europe. Elle se concentre sur les marchés au consommateur avec un potentiel élevé de vente à travers les divisions professionnelles suivantes : Valora Retail pour les petits magasins de vente au détail dans des lieux très fréquentés, Valora Media, responsable de la vente de produits de communication, et Valora Trade, le partenaire de distribution pour les articles alimentaires et non alimentaires du nom de la marque.

Le commerce est le cœur de métier de Valora, et une saisie rapide et fiable des données lui définitivement vitale. Christian Würger, chef des opérations et de l’appui TI chez Valora, se souvient des plans de départ concernant l’évaluation de nouveaux lecteurs de code-barres pour tous les magasins de vente de l’organisation suisse de vente au détail : « Nous voulions introduire un nouveau système de gestion d’inventaire pour 1 100 magasins de vente. » L’équipe a rapidement laissé tomber l’idée d’utiliser les lecteurs optiques d’enregistrement d’espèces pour lire les marchandises entrantes. Ceci ne fonctionnait pas car les lecteurs ne pouvaient pas résoudre certains éléments d’information de manière satisfaisante. Raison suffisante alors pour Valora de trouver une autre solution auprès de la société Dataphone AG basée à Zurich qui inclut le lecteur optique de code-barres de CipherLab. D’après Würger, « après la réalisation de tests approfondis, il était clair que le lecteur optique CipherLab se comportait bien mieux que toutes les autres solutions. Nous avons par conséquent décidé de commander 1 100 appareils pour nos magasins de vente suisses. »

En plus d’être plus faciles d’utilisation que leurs produits concurrents, la saisie de données est plus rapide avec les modèles de chez CipherLab. « Le transfert de données va plus vite. Les notes de livraison apparaissent à l’écran dès que l’on appuie sur le bouton » ajoute Würger. Un certain délai était souvent observé après la lecture optique des produits lorsque nous utilisions les dispositifs des concurrents. Les lecteurs optiques de CipherLab sont donc extrêmement fiables, reconnaissant tous les codes-barres scannés.

« Le prix était également un facteur décisif. »
Würger n’était pas uniquement impressionné par les qualités techniques du dispositif - les lecteurs optiques CipherLab satisfaisaient également ses attentes économiques : « Le prix n’était évidemment pas un facteur sans importance […]. Nous avons essayé des lecteurs optiques coûteux et trouvé que la valeur et la performance du CipherLab 1500 étaient bien meilleures. »

Au sujet du nouveau domaine d’application du lecteur optique de code-barres : avec le CipherLab 1500chaque magasin de vente est maintenant équipé d’un appareil à utiliser dans les services administratifs ou directement relié à la caisse enregistreuse. Relié en plug-and-play par USB, le lecteur optique lit les codes-barres présents sur les notes de livraison de Valora pour garantir une gestion d’inventaire cohérente. Il peut également être utilisé en remplacement d’urgence dans les cas où les lecteurs optiques connectés aux caisses enregistreuses ne fonctionnent pas bien. Toutes les données sont ensuite transférées au serveur central, qui est relié au système de gestion d’inventaire.

Directeur des ventes Europe Centrale chez CipherLab, Stefan Gerats précise les données techniques de la série 1500 : « Le CipherLab 1500 a été élaboré spécialement pour l’utilisation dans l’industrie du commerce de détail, dans le secteur des services de santé et le secteur public et peut être monté de trois manières. Il peut être fixé au mur, placé sur une surface de travail ou utilisé comme unité lecteur optique à auto-détection à une plus grande hauteur. » Ceci rend le lecteur optique approprié à l’utilisation sur les comptoirs de magasin, dans tous les domaines de la chaîne de production ainsi que dans les environnements présentant un niveau d’utilisation élevé. « Le nouveau lecteur optique est doté du logiciel ScanMaster, qui permet la configuration individuelle. Deux cents décodages par seconde garantissent un niveau élevé de productivité. » Par ailleurs, les coûts de réparation et de maintenance du CipherLab 1500 sont bas car il ne contient ni laser ni pièces mobiles. Stefan Gerats conclut : « C’est la raison pour laquelle ils offrent une garantie de cinq ans. » Le Directeur de Valora, Würger, pouvait confirmer ces commentaires presque instantanément : « Nous n’avions aucune expérience antérieure avec CipherLab et nous avons été déçus en bien avec ses lecteurs sans erreur, sa fiabilité et son coût convaincant. »

Télécharger pdf : Le groupe suisse de vente au détail déploie le lecteur optique portatif CipherLab 1500 à travers l’Europe
L'histoire
    3Enquête